15 septembre 2015

GOMASIO



En réponse à la demande de certains d'entre vous, j'inaugure aujourd'hui une nouvelle rubrique sur MES INDISPENSABLES. 

Il s'agit de produits que j'ai évoqué dans mes recettes et qui ne vous parlent pas franchement alors que j'en ai toujours à disposition dans mes placards et/ou congélateur. 

Je ne pense pas là vous parler de ce que j'achète brut et qui fait mon fond de placard (sauf demande express de votre part) mais plutôt de ce que je prépare pour en avoir toujours sous la main. 

En premier, parce que c'est un de mes chouchous et que j'en saupoudre à gogo à peu près tous mes plats : 

LE GOMASIO





L'origine du gomasio est japonaise (goma = sésame et "shio"=sel) et comme son nom l'indique, (maintenant que le japonais n'a plus de secret pour vous !) il s'agit d'un mélange de sel et de sésame

C'est en quelque sorte un condiment qui va vous permettre de saler en réduisant la quantité de sel absorbé et en profitant de la saveur subtil du sésame torréfié. 
Mieux encore, si le sec marin booste le métabolisme et favorise la sécrétion des sucs digestifs, l'huile de sésame a des vertus reconnues de fortification du système nerveux grâce à sa richesse en acides gras non saturés, en acides aminés essentiels et en lécithine. 
Et la préparation du gomasio va justement permettre au sel d'être enrobé par cette huile de sésame libérée par les graines. 

Voilà pour la minute intello, maintenant, en pratique, 

voilà comment le préparer et le savourer.


Vous en trouverez aisément en boutique bio, mais une fois que vous aurez goûté une version maison vous n'en achèterez plus tant c'est meilleur, économique et simple et rapide à préparer.

Je le conserve dans un pot en verre saupoudreur, à côté de ma plaque de cuisson car peu de plats sortent de la cuisine sans avoir été saupoudrés de cette  poudre magique, totalement addictive. 

Pour vous dire, Titoute et moi en sommes tellement dingues, que cet été, j'en ai emporté un pot dans nos valises pour ne pas manquer ;-)

Une petite précision, le gomasio s'utilise à froid. Saupoudrez-en vos salades, plats, soupes, légumes etc. au moment de les servir, ou comme chez nous, posez-en toujours sur la table pour ajuster l'assaisonnement, mais ne l'imaginez pas comme un substitut au sel dans une recette. 

Il vous faut seulement du SEL MARIN (gros sel) ET DU SÉSAME. 

La proportion à respecter est de 5 sésame pour 1 sel. 


En général, je prépare l'équivalent de 10 càS de sésame pour 2 càS de sel marin.  

Dans une poêle bien chaude, faire torréfier à sec le sésame. (c'est toujours un peu sport car le sésame a tendance à jouer au pop corn en sautant hors de la poêle ! Le couvercle pourrait être une bonne solution, sauf qu'il faut remuer fréquemment pour que la torréfaction soit homogène et que les graines ne crament pas. Donc en clair, à vous de faire un mix des 2. )



Quand les graines dégagent une bonne odeur et ont légèrement bruni, stopper le feu et ajouter le sel. 
Mélanger ... et humer. (ça sent déjà très bon, mais c'est rien par rapport à la suite, vous verrez.)


Attendre le refroidissement total.

Passer au mixeur (ou dans un moulin à café) en prenant soin de procéder par petites pulsions car l’objectif est de broyer grossièrement l'ensemble en une poudre.  (Attention, si vous mixez trop vous allez obtenir une pâte,  ce n’est pas le but). 
Et là, il faut humer, s'en mettre plein les narines, respirer à plein poumons car l'odeur est juste sublime

Allez j'avoue, je suis total accro et il m'arrive même d'ouvrir mon pot juste pour un sniff ...mais c'est jamais aussi bon que juste au moment où vous venez de le mixer :-)


Pour varier le goût, ou pour profiter des bénéfices des algues, vous pouvez également ajouter un peu d'algues déshydratées en paillettes au moment de mixer. 

J'espère que grâce à ce billet vous en savez plus sur le GOMASIO et que cela vous aura donné envie d'en préparer prochainement. 

N'hésitez pas à m'alerter sur des ingrédients "étranges" qui se glisseraient sans trop d'explication dans mes recettes, et à me dire sur quoi vous aimeriez que je vous éclaire (dans la limite de mes modestes connaissances, mais sur la foi de mon expérience). 

J'attends vos propositions ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire