26 novembre 2015

La sublimissime tatin d'échalotes en croute de parmesan

Je vous l'ai dit, je suis à la tête de 5 kgs d'échalotes, alors même si ça se conserve bien, va falloir sacrément en manger pour baisser les stocks. Et autant vous dire que si je ne compte que sur la petite échalote qui agrémente la vinaigrette, on est pas près d'arriver au bout ! 
C'est pas qu'il y ait urgence, mais comme pour l'instant elles sont splendides et délicieuses, je l'aurais mauvaise d'avoir trainé et de finir avec des vieilles échalotes toutes sèches, germées voire foutues, tout juste bonnes à filer dans le compost.  Les boul** !

Du coup, quoi de mieux qu'une tatin pour entamer d'un bon coup le stock ? et comme ma copine Marie-Laure m'a transmis sa recette de tarte salée au parmesan depuis un moment et que je n'ai toujours pas eu l'occasion de la tester, j'ai "piqué" sa recette de la pâte brisée au parmesan pour servir de "croute" aux échalotes confites. Mamamia, quelle bonne idée :-)


Les photos ne rendent malheureusement pas grand chose (pas top photogénique la tatin, faut bien le reconnaitre ... ou alors elle me faisait trop envie, et j'ai pas trop peaufiner la photo, va savoir ...), mais franchement, l'association de cette pâte au parmesan et des échalotes est sublimissime, et je pèse mes mots :-)

La pâte est bien croquante avec le goût franc du parmesan en fin de bouche, et les échalotes sont confites, limites caramélisées, toutes douces et fondantes en bouche. Du bonheur je vous dit ! 

N'hésitez pas à la préparer en tartelette individuelle, un brin de thym frais dessus, quelques feuilles de salades à côté, et hop, vous avez là une entrée qui va épater la galerie ! Même pour les Fêtes, faites moi confiance, ça ravira vos invités. 

Nous l’avons mangé avec plaisir en plat unique, et il n'en est pas resté une miette. 
Au fait, pensez à la humer, parce que à ce niveau là aussi, ça vaut le coup !

Allez, j'arrête là mes bavardages, voici donc la recette :

LA SUBLIMISSIME TATIN D’ÉCHALOTES EN CROUTE DE PARMESAN


Pour 2 parts (plat unique), il vous faut

pour la pâte brisée au parmesan
  • 150 gr de farine complète
  • 40 gr de parmesan fraichement râpé (utilisé les gros trous de la râpe, ce sera meilleur)
  • 75 gr de beurre froid coupés en dés
  • 1 œuf *
  • 3 càS de lait froid
  • 1 cc de fleur de sel. 
pour la garniture
  • 500 gr d'échalotes **
  • 2 càS huile d'olive
  • 15 gr de beurre demi-sel
  • 1 càS de sucre
  • 2càS de vinaigre balsamique
  • 1 brin de thym
  • 1 pincée de piment d’Espelette (facultatif) 
  • un peu de bouillon (facultatif)
  • sel et poivre


Préparer la pâte en mélangeant la farine, le parmesan, le beurre et le sel. 
Quand le mélange est homogène, ajouter l’œuf et le lait et mélanger pour en faire une boule homogène. 
Envelopper dans un film alimentaire et réserver au réfrigérateur minimum 30 mins. 

Éplucher les échalotes en prenant soin de les garder entières. 
Dans une poêle, faire chauffer l'huile d'olive et y faire revenir les échalotes une bonne dizaine de minutes. 
Couper le beurre en petits morceaux et l'ajouter dans la poêle, ainsi que le sucre et le vinaigre balsamique. 
Bien mélanger, saler et poivrer généreusement. 
Émietter le thym dessus. 
Ajouter un peu d'eau, ou mieux de bouillon, couvrir et laisser cuire à feu moyen-doux pendant 1 heure. 
Surveiller régulièrement que les échalotes n'attachent pas, ajouter un peu d'eau/bouillon si besoin ou baisser le feu. Les échalotes vont confire tranquillement. 
Au bout d'une heure, retirer le couvercle et faites réduire légèrement le jus si il y en a beaucoup. 
Ajouter la pincée de piment d'Espelette. 
Couper le feu et laisser tiédir. 



Transférer le contenu de la poêle (échalotes + jus) dans un plat allant au four. Les échalotes doivent se répartir en une seule couche, un peu serrées. 
Étaler la pâte au rouleau, la couper de la taille du moule + épaisseur de la couche d'échalotes. 
La poser sur les échalotes et enfoncer la délicatement, à l'aide d'une spatule le long des parois du moule. 
Piquer la pâte avec une fourchette. 




Enfourner 30 mins dans un four préchauffé à 200°C. 
A la sortie du four, laisser reposer quelques minutes avant de démouler sur votre plat de service. 
Un tour de moulin à poivre et hop, à table ! 




*Pour une grande tarte, doublez les proportions sauf pour l’œuf, un seul suffira. 

** Pour les âmes sensibles qui pleurent en épluchant les échalotes, ( j'en connais, mais je ne les dénoncerais pas, promis), essayez le coup des lunettes de piscine. OK, c'est pas top glamour, mais le 1er qui se fout de vous, refilez lui le couteau et allez lire un bon bouquin dans la pièce d’à côté, ça devrait le rendre plus tolérant (ou coup de bol, plus participatif) la prochaine fois !

12 commentaires:

  1. Elle est superbe cette tatin : le plaisir des pupilles avant celui des papilles ! bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil Maïwenn :-)
      N'hésite pas surtout pas à la tester, tes papilles vont en frétiller de plaisir !!!

      bonne soirée à toi également

      Supprimer
  2. Retour en Gelbique, il fait froid et j'ai le nez qui coule, besoin de chaleur et d'amour en bouchées, ta tatin tombe à pic, même à 8h je la dévorerais volontiers en entier, j'adore !!
    . . . Merci de ne pas m'avoir dénoncée, i love Speedo ;-) hihihiiiii

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Speedo !!! Ils devraient développer une gamme cuisine en complément de leur gamme piscine, faut qu'on leur suggère ... propose toi comme égérie ;-)
      Et en attendant de faire la pin-up, régale toi de cette petite tatin toute douce, exactement ce dont tu sembles avoir besoin.
      Belle soirée à toi

      Supprimer
  3. Je note ta recette, mais que ta photo donne envie et faim
    Merci du partage
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvie. N'hésite pas à la préparer prochainement, et dis moi si elle t'a plu.
      belle journée à toi

      Supprimer
  4. Ohlalalalala elle a l'air terriblement (et je pèse mes mots) bonne cette tatin !!! Pour la photo je comprends parfaitement... d'un côté c'est bien, ça brille, ça veut dire qu'elles sont hyper caramélisées et qu'elles devaient être fondant à souhait et succulentes... et d'un autre côté ça brille... et du coup pour les photos c'est un peu galère quand même... Dès que je trouve suffisamment d'échalotes je sais ce qu'il me reste à faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, fais ton stock d'échalotes, ça en vaut vraiment le coup, c'est un bonheur pour les papilles.
      et pour les photos, c'est exactement ça, un pro aurait su sublimer cette brillance mais moi, bof bof ...et surtout y'a pas l'odeur ;-)

      Supprimer
  5. Corinne, ta recette était vraiment trop tentante pour ne pas attendre trop longtemps pour la faire ; fait cette semaine, quel bonne surprise que cette pâte au parmesan et échalotes ! On s'est régalés !! Un grand bravo ! Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je suis ravie qu'elle vous ai plu. Nous aussi on a adoré, et je pense du coup la refaire bientôt. En plus, tu as vu, c'est tout simple.
      Bonne soirée, Corinne

      Supprimer