26 septembre 2016

RAVIOLES CHEVRE CHORIZO

Vous connaissez les ravioles chinois ? Cette pâte fine et fondante qui enrobe une garniture parfumée ... humm, j'adore, mais pas facile à trouver cette fameuse pâte. Elle se vend en petit paquet de plusieurs dizaines de feuilles toutes fines, dans les épiceries asiatiques. Enfin dans certaines seulement, parce que la plus proche de chez moi n'en a jamais, et on peut juste lui en commander des congelés. 
Alors lorsque récemment je suis allée chez TANG (hypermarché asiatique av d'Ivry, paris 13, dans le quartier chinois), j'ai fait mon stock et me suis lancée quelques jours plus tard, un soir, à l'arrache, sans intention de vous en faire part. 
Et puis finalement, c'était tellement bon que : 
  1. je n'ai pas pu en tester la congélation parce qu'on a fait une deuxième tournée et on a tout boulotté. 
  2. je n'ai pas de photos sauf de la deuxième tournée avant cuisson, puis avant boulottage de morfals dégustation.

La farce va vous exploser en bouche et la finesse de la pâte vous apporter délicatesse et fondant. L'association est parfaite ainsi, avec juste une petite noix de beurre. 
Et oui, en testeurs consciencieux nous l'avons testé avec différentes sauces, etc. Non validé, ces ravioles se suffisent à elles même avec juste une petite noix de beurre. 


C'est une recette raffinée, qui fera son petit effet, particulièrement si vous en soignez la présentation, et qui est pourtant d'une simplicité enfantine à préparer et hyper rapide.

21 septembre 2016

SAUCE été, millésime 2016

Chaque été, je profite de la saison des tomates, en particulier août et septembre, pour préparer les sauces et coulis qui nous régaleront tout au long de l'année. C'est souvent un peu au pif au mètre, une base d'oignons et tomates, et ensuite, ça dépend de l'inspiration et du contenu du frigo en herbes, légumes etc. Ma sauce de base est celle-ci et puis ensuite, je décline pour avoir le millésime de l'année ;-)

C'est ainsi que l'autre jour, j'ai préparé une sauce tomates-carottes parce que je voulais une sauce toute douce et ai pensé équilibrer l'acidité de la tomate avec le côté presque sucré des carottes cuites. Le résultat nous a tellement plu, qu'il a été décidé que ce serait la version de notre traditionnelle (mais toujours différente) sauce été.



Millésime 2016 : Un concentré de parfums obtenu grâce à une cuisson lente à basse température, une saveur douce mais très parfumée, et une superbe couleur rouge tirant vers le orangé,.

Voilà de quoi enchanter nos repas d'hiver !



16 septembre 2016

SAUMON RAPIDOS

M***, 13h50, je n'ai toujours pas déjeuné et surtout, même pas envisagé ce que j'allais manger. Pas le temps de passer du temps en cuisine, et envie d'éviter la plongée, fatidique pour mes rondeurs, dans le plateau de fromages pourtant bien achalandé.

Un œil dans le congélo, le 2ème dans le frigo, et je me suis préparée en 7 minutes chrono,  dont 3 et 1/2 de cuisson un excellent saumon plein de saveurs dont je me suis sincèrement régalée et qui ne choquerait pas sur une table un chouia plus sophistiquée qu'un bout de comptoir au déjeuner.



Pensez à allumer votre cafetière dès le début, sinon, c'est le café qui va vous retarder !!!