20 février 2017

COOKIE SOS URGENCE GOURMANDISE

Retour de quelques jours d'absence, placard à gâteaux vide, une vraie catastrophe pour chéri-chéri qui ne jure que par du sucré, si possible chocolaté, et à tremper dans son litre de thé pour assurer son petit-déjeuner.
J'ai donc vite fait improvisé et cuit ce gros cookie (que vous pourrez décliner en petits cookies individuels) qui a fait démarré mon gourmand du bon pied ce matin là, et a été plébiscité pour réapparaitre au PdJ d'autres matins.
Mais il sera aussi parfait pour le gouter des petits comme des grands. 

Le four préchauffe pendant le mélange des ingrédients, on file sous la douche après avoir enfourné et mis en route la bouilloire ou la cafetière, et hop, c'est prêt. Le plus difficile sera de résister à la tentation de le manger immédiatement au sortir du four ...car en refroidissant il prendra un peu de fermeté et vous évitera de vous cramer la langue. A bon entendeur .... 😋




13 février 2017

COURGE SPAGHETTI FARCIE AUX FROMAGES ET NOISETTES

J'ai eu envie de décliner la noisette sous toutes ses formes ou presque pour l'associer à la douceur et à la fermeté de la courge spaghetti et aux saveurs plus relevées des fromages. 

Voilà, tout est dit, l'écorce de la courge va servir de joli contenant à sa chair mêlée aux noisettes, au bleu d'Auvergne et à la mozzarella, puis gratinée au parmesan. Le tout propose à vos papilles un plat complet, végétarien, aux tonalités automnales, voire hivernales. 

Tout ce qu'il faut pour affronter le froid de saison et se régaler ! 

Ce que j'aime bien avec la courge spaghetti, c'est que sa chair garde de la tenue, une certaine fermeté en bouche, même si elle est très cuite, qu'il est agréable ici de retrouver en association au moelleux donné par les fromages. Les noisettes torréfiées apportent à l'ensemble une petite touche légèrement croquante, juste comme il faut pour compléter la palette des textures. 



6 février 2017

RAVIOLES AUX LANGOUSTINES, SAUCE CRÉMEUSE CHORIZO

Depuis quelques temps, je me suis donnée pour mission de vider placards, frigo et congélateur. Bon, vider est un bien grand mot, ne nous emballons pas, mais disons qu'il y a un moment où il devient prioritaire de consommer ce qui est entamé, ou ce qui est simplement là.
ça passe bien sur par la décongélation bien pratique de tous les petits plats préparés précédemment et congelés en portions, mais surtout, et c'est un exercice que j'adore, ça nécessite un peu de créativité pour faire du bon avec ce que l'on a, sans racheter (dans la mesure du possible) d'ingrédients complémentaires.

Telle était donc ma mission pour le déjeuner ! J'ai terminé du chorizo, un fond de veau en poudre, des écrevisses congelées, 1 petite carotte, un paquet de pâte à ravioles chinois et une entame de pain d'épices qui commençait à sécher. Pas mal, non ?
Pour tout vous dire, j'aurais bien entamé une bouteille de vin, mais j'étais seule à la maison, et j'ai été incapable avec ce f*##ù¤ ouvre-bouteilles de venir à bout du bouchon !!! 😡 Donc tant pis, la sauce a été préparée sans vin, et elle était néanmoins excellente.

Bon, et le résultat alors ? Des ravioles aux langoustines accompagnés d'une sauce crémeuse chorizo. Un plat délicat, parfumé, tellement bon que j'ai dû refaire une tournée avec les ravioles que je pensais congeler !!! 

La recette est simplissime et peut-être préparée à l'avance. Il vous faudra par contre idéalement respecter la cuisson de dernière minute, mais comme elle ne dure que 4 minutes, ça ne devrait pas trop vous retarder même en cas de grosse faim à combler de suite.

Ces ravioles sont vraiment parfait ainsi, mais n'hésitez pas à en faire évoluer la recette fonction de ce que vous avez sous la main. Des crevettes pourront remplacer les écrevisses, d'autres légumes remplacer ou compléter la carotte, et vos épices feront certainement l'affaire.
Improvisez ....et racontez moi !