2 décembre 2015

Testé & approuvé : le bilan de novembre 2015

A la table des blogueurs ... ou presque ! 

 


Bien que ce mois de novembre ait été dramatiquement entaché par les attentats de vendredi 13, et qu'il persiste dans l'air une lourdeur qu'il faudra un long moment à dissiper, j'ai envie d'en conserver l'élan qui semble rapprocher les gens depuis, et qui, j'espère, ne va pas lui s'éteindre mais au contraire se nourrir et grandir sans cesse. 

En dépit de cette dramatique actualité, nous avons continué à vivre, à sortir, à profiter de la vie et des bons petits plats qui font partie de nos plaisir. Comme chaque mois, mes balades sur la blogosphère m'ont fait découvrir de nouveaux blogs, revenir sur certains déjà connus et m'ont donnée envie de tester des recettes.
Pour la 1ère fois, avantage d'une courte tête pour le salé ! 

Voici donc mes flops et tops de ce mois de novembre :



* Une envie de haddock m'a conduite à préparer le haddock au lait de coco de Passion .... Gourmandise


La préparation est facile, mais supérieure aux 10 mins annoncées, même si on jongle bien avec les temps de cuisson. Retirer la peau du haddock s'est avéré très simple, bien que le poisson se soit alors un peu délité. Absolument pas gênant ni pour le goût ni pour la présentation, même si les beaux morceaux de la photo de Passion ...Gourmandise sont esthétiquement plus présentables que mes petits morceaux inégaux.

La recette se prépare en 2 parties distinctes, d'un côté la haddock, de l'autre le riz-lentilles. C'est l'association de l'ensemble qui me faisait vraiment  envie ....mais au final, j'ai été déçue. 
Je retiens la cuisson du haddock poché au lait de coco, parfaite, surtout en prenant le temps de réduire ensuite le jus de cuisson. On obtient une sauce absolument délicieuse dont il serait dommage de se passer. 
La grosse déception vient du  mélange riz-lentilles, totalement insipide et qui en plus ressemblait plus à un gros tas de couleur indéfini dans l'assiette. 
Je referais probablement la partie haddock ... avec un autre accompagnement. 


*Aubergines + pois chiches, 2 ingrédients que j'aime beaucoup, je me suis donc précipité pour préparer les aubergines et pois chiches au four de Un peu gay dans les coings.

http://www.un-peu-gay-dans-les-coings.eu/2015/11/aubergines-et-pois-chiches-au-four.html

Nous l'avons dégusté au sortir du four et avons été un peu déçus, surtout chéri-chéri qui l'a trouvé fade. Perso, je sentais légèrement le cumin, mais c'est vrai que par rapport à nos habitudes d'une cuisine haute en saveurs et épices, bof bof, sans plus.
Le lendemain, j'ai fait de mon dîner ce qu'il restait, dégusté froid, et c'était vraiment délicieux. Bien plus parfumé, relevé, juste tout bien comme il fallait.

Peut-être (probablement même) ce plat gagne t'il à être préparé la veille de sa dégustation, pour que les épices aient le temps de se développer et de se fondre aux aubergines et aux pois chiches. A moins que cette préparation ne soit mieux adaptée à être mangée froide ... je ne sais pas. Il me faudra la refaire pour avoir un avis précis sur la question !



* Comme toujours le blog d'Isabelle m'a tentée, et j'ai craqué pour les coings au vin de Pourquoi Pas ...?


Je dois avouer avoir eu beaucoup de mal à faire cuire les coings, probablement pour avoir appliqué trop à la lettre la consigne du "baisser le feu au minimum" (la prochaine fois, je mettrais un peu plus fort pour me rapprocher des 30 mins annoncées), mais le résultat est exactement comme j'aime.

Un dessert très parfumé, acidulé, frais, peu sucré ... et qui change de la poire au vin, même si l'esprit reste le même. D'ailleurs, le jour où je n'aurais pas de coing sous la main, je la déclinerais avec des poires ou des pommes. 

Je l'ai savouré sur plusieurs jours, et je vous conseille d'en faire de même ou de le préparer à l'avance car il se bonifie avec le temps. Sublime ... mais y'en a déjà plus :-(


* A la demande de chéri-chéri, j'ai préparé le Sauvage, façon savane de La Super Supérette

http://www.lasupersuperette.com/2013/04/gateau-marbre/

Je vous ai déjà parlé de la Super Supérette, j'adore l'idée de décliner en version plus saine des produits initialement industriels. 

Là, je suis passée pour la reine de Papy Brossard (ouais, j'aime mieux l'idée de la reine que celle de Mamy, allez savoir pourquoi !) ! Chéri-chéri qui adore la version industrielle était épaté et l'a trouvé "super super bon. Une vraie tuerie ". Dès la dégustation de la 1ère tranche, il m'a commandée un deuxième Sauvage, c'est pour dire. Il parait que c'est fabuleux le matin dans son thé. 
Perso, je ne connais pas la version industrielle, mais le résultat est un joli gâteau pas trop sucré, très moelleux et tout tendre. 

Et en plus, il sent bon au sortir du four, même pour un petit fauve  très gourmand que j'ai retrouvé carrément dans le four pendant que le Sauvage refroidissait !!! 


* J'ai profité d'un reste de spaghetti pour tester la sauce "fromagère" express de Better than Butter. 

http://betterthan-butter.blogspot.fr/2014/10/pates-et-sauce-fromagere-express-vegan.html 

J'ai découvert ce blog par hasard et j'en ai tout de suite aimé le visuel (les photos sont superbes), le contenu et l'esprit. 
La 1ère page lue fut celle de cette recette de sauce à base de farine de pois chiches. Très étrange, tellement étrange que j'ai voulu me faire mon opinion. Et j'ai rudement bien fait car je me suis régalée. 
Je n'avais pas de levure de bière maltée, je l'ai préparée avec de la levure de bière "standard", pas de souci. J'ai vraiment beaucoup aimé son goût, mais si vous n'avez pas l'habitude du miso, allez-y mollo la 1ère fois, car ça parfume beaucoup. 


*Je me suis fait un plaisir solitaire ;-) en me préparant les choux de Bruxelles, oignons et graines de courge de Chocolate&Zucchini

http://chocolateandzucchini.com/vf/recettes/legumes-et-cereales/choux-de-bruxelles-oignons-et-graines-de-courge-recette/

 

Plaisir solitaire parce que chéri-chéri déteste les choux de Bruxelles au point de ne pas en supporter l'odeur. Comme j'avais succombé sur le marché à ces petites boules vertes toutes mignonnes, j'ai profité d'un repas seule pour refaire cette recette. La première fois j'étais encore en quête du paprika fumé, je voulais donc savoir comment c'était avec. Et bien c'est encore meilleur ! Belle idée.

Et comme suggéré par Clotilde, je les ai accompagné de tranches d'un magret fumé que j'avais ramené de Dordogne. Très bonne association.





* Pour remercier ma copine Michèle d'être venue donner à manger à Pixi pendant notre week-end normand, je lui ai préparé les mantecaos à IG bas de Saines Gourmandises. 

http://mariechioca.canalblog.com/archives/2015/11/04/32881008.html

Par la force des choses j'ai dû y apporter de fortes modifications car emportée dans mon élan, alors que j'étais partie pour diminuer de moitié les quantités de la recette, j'ai mis 2 fois trop de sucre. Du coup, pour réajuster, pas compliqué, il suffisait de tout doubler ...sauf que je n'avais plus de farine de grand épeautre et plus d'huile neutre !!! La 1ère fut donc complétée avec de la farine de châtaigne, et la seconde par de l'huile d'avocat, la plus neutre de mon placard ce jour. 
 

J'ignore l'impact de tout cela sur le goût, mais le résultat était sympa, très sablé et friable, peut-être juste un peu trop cuit. Enfin à mon goût, parce que Michèle n'a pas trouvé. 

NB du lundi de retour du week-end : finalement avec mon expresso brûlant, le petit mantecaos que je m'étais mis de côté est pas mal du tout (juste un petit goût de pas assez ;-) et je n'ai pas senti le trop cuit reproché vendredi.




* Pour régaler Flora venue nous rendre visite, j'ai cuisiné les noix de saint Jacques et gambas sauce au sauternes de cuisinefacile.fr

http://cuisinefacile.fr/noix-de-saint-jacques-et-gambas-poelees-a-la-creme-de-sauternes/

Noix de Saint Jacques et gambas rapportées ultra fraiches de Normandie ont été sublimées par la sauce au Sauternes blanc moelleux et accompagnées d'une tombée de poireaux. 
Recette gourmande, voire festive, qui mériterait d'être un peu affinée néanmoins. Je pense qu'il est dommage de faire épaissir la sauce avec de la maïzena, même très peu, qui alourdit la sauce. On gagnerait en subtilité en poursuivant la cuisson pour obtenir une réduction "naturelle". 
A conserver cependant pour les Fêtes à venir car ça en jette. 


 
* Les belles photos d'Equinoxe m'ont donné envie de préparer sa Polenta aux champignons & bleu d'Auvergne.

http://www.equinoxeblog.com/2015/11/polenta-aux-champignons-au-bleu-d.html


J'aime beaucoup la polenta, elle me rappelle mon enfance et semble assez méconnue en France. Voici une recette idéale pour une première approche, ou pour vous régler si vous êtes déjà amateur.

La recette n'est pas très photogénique (enfin chez Équinoxe si, mais ici c'est pas terrible), mais elle mérite qu'à votre tour vous vous en régaliez. Je l'ai préparé avec des trompettes de la mort qui me restait, l'équilibre était parfait entre la douceur de la polenta très moelleuse et relevée par l'ajout de bleu, et les champignons. 
A faire et refaire.






 
* J'ai enfin pu préparer les carrés au citron bergamote et thé Earl Grey de Cléa Cuisine.

http://www.cleacuisine.fr/petits-gateaux/carres-au-citron-bergamote-et-the-earl-grey/

ça fait presque 2 ans que j'ai repéré la recette, mais impossible de trouver des citrons bergamotes, et ça y est, alléluia, je viens de dénicher l'oiseau rare chez Grand Frais. OK, ce ne sont pas des bios, mais y'a des jours où il faut savoir mettre de côté ses grands principes, question de priorité ;-)

J'ai quand même eu un gros doute sur la véracité de l'étiquetage, car Cléa parle de citrons orangés, et les miens étaient plus proches du citron vert que même du jaune, alors l'orangé ... ouh la, on en était loin ! Mais dès que j'ai coupé le citron, plus aucun doute, une odeur tout juste sublime. 
Préparation très simple et rapide, pour ce qui est du goût, on est dans du franchement amer qui l'emporte sur l'acide et une impressionnante longueur en bouche du goût de bergamote, incroyable. L'amer a rebuté chéri-chéri qui en a pris une bouchée, mais pas plus, pourtant très attiré par la bergamote. 
Perso, j'ai l'impression que l'amer se fond un peu le lendemain, et passé la surprise initiale, ça me plait franchement, même si avec moins d'amertume, se serait meilleur. Enfin je me les suis quand même tous boulotés sans qu'ils aient eu le temps de montrer le moindre signe d'assèchement !!!
Je pense que la couleur de mes citrons trahit un manque de maturité, donc surement plus d'amertume. Je vais poursuivre ma quête du citron bergamote, mais orangé ce coup là ! 

NB : Cléa a eu la gentillesse de me répondre : "Effectivement, la maturité des citrons importe énormément, mais surtout, dans le cas présent, le côté "bio / pas bio". D'expérience, je trouve les agrumes non bio toujours plus amers que les bio, et je pense très franchement sentir dans cette amertume le goût des pesticides..". Voilà une info très intéressante qui prône plus encore la consommation du bio autant que faire ce peut.

* Enfin, pour dîner devant la cheminée, j'ai préparé la soupe de lentilles du Puy de Chic, chic, chocolat. 


http://chichichoc.blogspot.fr/2015/11/soupe-aux-lentilles-vertes-du-puy.html

Carine précise que le sel contrarie la cuisson des lentilles. N'ayant pas de bouillon non salé, je les ai fait cuire à l'eau additionnée d'un peu de bicarbonate. Préparation en casserole, je n'ai pas de Thermomix, mais je pense qu'en l’occurrence, ça ne change pas grand chose. 

Le résultat a été une soupe très douce, de consistance agréable mais pour être honnête, limite fade à notre gout bien que j'ai mis beaucoup de poivre et du sel après cuisson. La prochaine fois, je la ferais avec du bouillon corsé même si salé et plus d'ail, d'oignon et d'aromates. Étonnamment elle s'oxyde très vite prenant une teinte presque chocolat.

Cela dit, je l'ai servi parsemée d'éclats de foie gras, et l'accord était vraiment réussi, y compris avec le verre de riesling ;-)
 
Et vous, 
quelles recettes avez-vous repéré et testé ce mois-ci ?

10 commentaires:

  1. Génial ces petits test d'articles, l'idée est vraiment super sympa ! Et j'adore le look que tu as donné à ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, contente que ça te plaise.
      J'aime tester plein de recettes en plus d'en "inventer" par moi-même, aussi il me semble légitime et enrichissant d'en parler. Et puis la blogosphère est un grand lieu de partage, alors autant y aller à fond. :-)

      Supprimer
  2. C'est vraiment une belle idée ces tests de recettes ! Ca donne envie d'en tester quelques unes, surtout ce marbré (j'ai un gros faible pour sa version industrielle ..) ! Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors si tu as un faible pour la version industrielle, n'hésite pas une seconde, fais toi le plaisir d'une version saine apparemment aussi bonne. Et si tu as un matou gourmand comme le mien, planque ton savane, enfin ton sauvage ;-)

      Supprimer
  3. Merci Cassoco :)
    Bon, visiblement as su très bien retomber sur tes pieds pour les mantecaos qui partaient en mode foirage... Bravo pour ton sang froid ;)
    Des bises, et bon week-end à toi !
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Marie, bon week-end à toi aussi. Et à bientôt pour la suite de mes péripéties ... je vais tenter de rebrancher le mode concentration ;-)
      bises

      Supprimer
  4. Passage express, devine, j'ai trouvé des coings ce matin alors que je croyais la saison finie. Yipiiieee.... je vais être obligée de récidiver, trop dur !! ;-)
    Bises, belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop chouette comme découverte, il en restait dans ton jardin ?
      Moi, c'est moins bucolique, mais je viens d'en trouver des tout jolis dans mon épicerie bio, du coup, j'ai mon dessert pour mes invités de samedi ;-) Et je vais même tenter l'association que tu préconises avec glace Earl Grey.
      Bises et bonne soirée

      Supprimer
  5. Chouette rubrique. Eh bah dis-donc, il semblerait qu'on se régale tous les jours chez toi ;) Bravo et merci pour ces partages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est vrai, enfin presque tous les jours.
      J'adore régaler mon petit monde (et moi par la même occasion), passer du temps dans ma cuisine, et je suis convaincue des bienfaits d'une cuisine saine. Alors pourquoi s'en priver ?
      bonne soirée

      Supprimer