11 avril 2016

Mousse aux 2 chocolats

Titoute a invité sa meilleure amie pour le week-end, et je connais les miss, ce sont des gourmandes, en particulier de sucré. J'ai donc eu envie de leur faire plaisir avec une mousse au chocolat que j'ai coulé dans des petits pots individuels pour qu'elles puissent aisément venir en prendre dans le frigo en cas de petit creux pendant leurs incessants bavardages nocturnes !

Comme je n'arrivais pas à me décider sur mousse au chocolat noir ou au chocolat au lait, avec touche de coco ou plutôt café etc, j'ai préparé une mousse avec 2 saveurs distinctes, à savoir, chocolat noir et praliné
J'ai obtenu cette dernière à partir de Pralinoise, préparation au goût addictif mais très très sucrée, limite trop. Aussi, pour ne pas saturer les papilles de sucre et mettre en valeur le chocolat noir, je n'ai ajouté aucun sucre dans la recette. 

Le résultat est à la fois beau et bon, et a été largement validé par tous les gourmands de la maison. La preuve, je n'ai pas eu le temps de prendre des photos après refroidissement !!! Heureusement que j'avais anticipé sur ce coup là ...

Voilà donc une recette avec peu d'ingrédients, très facile et rapide à préparer, et au succès assuré. Seule contrainte, la préparer quelques heures en avance pour avoir le temps de bien la refroidir.

MOUSSE AUX 2 CHOCOLATS


Pour 6 personnes environ, il vous faut
  • 100g de chocolat noir
  • 100g de Pralinoise (Poulain)
  • 3 CàS de lait entier
  • 2 jaunes œufs
  • 6 blancs d’œufs

Dans 2 bols séparés casser les chocolats en petits morceaux. 
Ajouter 1 càS de lait dans la pralinoise et 2 càS de lait dans le chocolat noir. 
Faire fondre au bain-marie en remuant doucement. 
Lorsque les chocolats sont fondus, les sortir du bain-marie et les laisser tiédir un peu. 

Ajouter alors 1 jaune d’œuf dans chaque  bol, mélanger bien pour obtenir une préparation homogène. 

Monter les blancs d’œufs en neige ferme. 

Les séparer en 2, et incorporer chaque moitié délicatement aux préparations chocolatées. 


 Dans un grand saladier ou dans des contenants individuels, alterner les couches de préparation pralinoise et de préparation chocolat noir de façon aléatoire. Pour cela, j'ai utilisé 2 cuillères à soupe bien distinctes.

Mettre au frigo quelques heures jusqu'à dégustation. 


Servir bien frais, tel quel, ou saupoudré de cacao pur ou de quelques copeaux râpés de chocolat. 


6 commentaires:

  1. rhooooo elles sont terribles ces mousse, ou ai-je mis ma petite cuillère?? bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dépêche toi de la retrouver, y'en aura bientôt plus ;-)

      Supprimer
  2. Noir & praliné: que de gourmandise en perspective!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, un vrai régal. Le noir vient à la fois corsé le goût et adoucir le sucre du praliné, un beau mariage.

      Supprimer
  3. bonjour, un petit retour sur mes tentatives culinaires. j'ai fait ce soir le croc legumes croustifondants. voila typiquement le genre de choses dont je me régale. Cependant, j'ai trouvé le goût de ma levure (va--né) un peu trop présent. et je n'avais pas vraiment la sensation de "croc", peut -etre trop de poireaux par rapport aux flocons d'avoine ? ou alors les poireaux émincés pas assez finement (il faut bien reconnaître que je manque un peu de patience et d'expertise lorsque je cuisine). mais je sais que ce plat va revenir fréquemment sur ma table.

    par ailleurs, je me suis documentée sur les travaux de mme guillain, et je me suis lancée dans les petits déjeuners à base de banane écrasée et de fruits. et je suis totalement convaincue. effectivement, l'odeur que je trouve perso un peu écoeurante de la banane, disparaît totalement dans cette préparation. et moi qui suis une grande adepte des fruits crus, c'est une vraie réussite.
    voila, encore un grand merci pour tes précieuses idées que je découvre au travers de ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Catherine,

      Contente d'avoir de tes nouvelles et de voir que mon blog t'inspire de belles expériences ...et des découvertes à la clé.
      Pour les croc'légumes, je suis assez d'accord avec toi, il n'y a pas d'effet "croc" dans le sens croustillant. C'est plus un "croc" de croquer dans des légumes à pleines dents, parce que en effet, les miens aussi étaient plutôt moelleux que croquants.
      Concernant la levure, j'ai aussi eu un peu cette sensation (moyennement plaisante) la 1ère fois, moins ensuite. En forçant sur les herbes, les épices etc. tu vas l'atténuer et privilégier le bon goût des légumes et aromates. Tu peux aussi ajouter une bonne cuillère de moutarde à l'ancienne, c'est sympa, tu verras.
      Je te souhaite un bon week-end gourmand,
      amicalement,

      Corinne

      Supprimer