29 mars 2016

Ne jetez plus votre thé, offrez le à vos chaussures !

En préambule, je dois vous prévenir que cet article est plutôt destiné aux lecteurs qu'aux lectrices. En effet, chacun sait que nous, les femmes, sommes des princesses, ce qui sous-entends que nous sentons non-stop la rose et le jasmin, et ce, jusqu'au bout des pieds !:-)

Ne lâchez pas pour autant la lecture de cet article, car vous avez surement autour de vous
  • des ados en baskets odorantes,
  • des hommes aux chaussures tue-mouches, 
  • voire une copine qui aurait ratée son stage de princesse (mais ça, c'est vraiment très rare ;-). 
Si vous avez hochez la tête à au moins l'une de ces options, voilà qui va vous intéresser

Lorsqu'en septembre je suis allée au salon Maison & Objets CLIC, j'ai rencontré sur un stand de thés et théières, une charmante japonaise qui m'a expliquée que dans son pays, on ne jette jamais les feuilles de thé après dégustation mais qu'on les conserve précieusement pour leurs multiples propriétés. J'ignore si cela est vrai ou non, et pour être honnête, j'ai oublié une bonne partie des vertus en question. Mais j'ai pris l'habitude (et je sais que Flora qui était avec moi au salon fait de même) de conserver tout le thé après infusion, de le faire sécher en vue de profiter de ses propriétés anti-humidité et anti-odeur.

Elle nous avait expliquées qu'il y a toujours un bol de thé dans les frigos ou les armoires par exemple.

Pour ma part, j'ai décidé d'exploiter ses propriétés pour assainir les chaussures (par exemple celles de foot du Grand Prince), et en particulier, je compte bien ranger à la cave cet été,  mes bottes ainsi garnies. C'est également très pratique pour les chaussures de sport ou pour toutes les chaussures si vous transpirez beaucoup.

Hyper simple à faire, la seule contrainte : boire beaucoup de thé !



CHAUSSETTES AU THE 


Vous l'avez compris, la clé, c'est l'anticipation pour collecter suffisamment de thé.

A la maison, dans la cuisine, il y a en permanence un récipient percé dans lequel nous versons nos feuilles de thé après qu'elles aient infusé. J'insiste sur l'importance des trous dans le récipient car cela va permettre à l'eau de continuer à s'égoutter et aux feuilles de sécher plus vite, et surtout sans moisir.
Si vous avez un radiateur dans votre cuisine, profitez-en. Posez votre récipient dessus.
J'ai pris pour habitude de déposer mon récipient dans le four encore chaud (mais éteint) après chaque cuisson pour favoriser et accélérer le séchage.

Au fur et à mesure, je transfère les feuilles sèches dans une grande corbeille plate (avec un linge au fond, sinon vous en aurez partout + éventuellement un papier absorbant) dans lesquelles elles finissent le séchage.


En parallèle, ne jetez plus vos vieilles chaussettes !

Enfin pas trop vieilles quand même, car si elles sont percées, à moins que vous aimiez le reprisage, c'est foutu elles ne pourront plus vous servir, le thé passera par les trous. Donc quand vous sentez qu'une paire montre un petit signe de faiblesse, hop, à la corbeille de recyclage. On peut aussi y mettre les fameuses chaussettes orphelines qui restent un grand mystère dans la plupart des familles (vous aussi vous connaissez ce phénomène de la disparition de chaussettes, jamais en paire, toujours une seule qui se fait la malle, laissant l'autre esseulée, voire épleurée ? )

Maintenant que vous avez une montagne de thé bien sec et des vieilles chaussettes, reste plus qu'à les marier :-)

Pour ce faire, on remplit* chaque chaussette de thé, on ferme au niveau de la cheville par un trait de machine à coudre (ou à la main pour les malchanceux courageux qui n'ont pas ladite machine) et on enfile la chaussette toute gonflée dans la chaussure. Le thé va absorber l'humidité résiduelle des chaussures, et mieux encore, les éventuelles odeurs.

* Une astuce pour le remplissage de la chaussette : Enfiler là sur un récipient haut et pas trop large type grand verre, vase (un verre doseur en ce qui me concerne) cela va grandement vous faciliter le remplissage. 


Et surtout, n'oubliez pas de boire un bon thé après cette lecture !








6 commentaires:

  1. Hihi, je note bien précieusement cette astuce (même si évidemment, je ne sens pas des pieds :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Évidemment, entre princesses, on se comprends ;-)

      Supprimer
  2. merci pour cette astuce de recyclages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Pascaline.
      Oui, j'aime bien l'idée de réutiliser utilement les choses ... même si de toute façon avant cette rencontre éclairante, mes feuilles de thé alimentaient le compost. Donc recyclage aussi.
      Bonne soirée

      Supprimer
  3. Ados en baskets odorantes et homme aux chaussures tue-mouches, j'ai les deux. Les pieds qui puent c'est pas le pied !! . . . Jusque maintenant le thé rejoignait le compost, j'm'en vais essayer cette astuce, c'est rigolo :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a donc urgence à organiser le sevrage de ton compost pour soulager les petons de tes hommes ...et ton nez délicat :-)

      Supprimer