9 février 2016

le mardi, c'est cannelloni !

Étrange comme la vision d'une boite de champignons déshydratés dans un rayon du supermarché à déclencher ce midi une folle envie de cannellonis forestiers !
Je n'ai jamais fait jusque là de cannellonis, mais là, ce fut une évidence !

La pensée prend des chemins qui nous échappent parfois ... quoiqu'il en soit, c'était le bon endroit, puisque ni une ni 2, hop, la ricotta dans un rayon, hop, une boite de cannellonis (Aïe, le dilemme orthographique, S ou pas S à cannelloni au pluriel ? Est-ce qu'en italien on dit un cannellono ? ça sonne pas mal remarque, non ? peut-être un peu biscuit sucré quand même...bon, y'a t'il dans mes lecteurs des italiens pour me répondre, that is THE question du jour ! cannellonis, cannelloni, cannellono ?) 
Bon quoiqu'il en soit, hop hop, 2 rayons, me voilà à la caisse pour rentrer sans tarder et tester mon idée de recette. 

J'y suis allée à l'inspiration totale, guidée par l'envie d'une farce très parfumée et légère en bouche à la fois. (oui en bouche, parce que sur les hanches, entre la ricotta, le parmesan et le beurre, c'est pas léger léger ... ah mes y'a des champignons, c'est léger les champignons, non ?)
La béchamel aussi je la voulais parfumée, différente de celle dont je ne suis en général pas fan, car souvent lourde, limite pâteuse et insipide. Là, vous verrez, préparée avec le lait végétal et le jus des champignons, elle prend une dimension tout à fait différente et vient agréablement compléter les cannellonis qu'elle enrobe parfaitement.
Humm et cette envoutante odeur de champignons ...

Chéri-chéri n'aime ni les champignons (il aime bien le goût mais pas trop quand même, et pas la texture), ni la béchamel. C'était donc pas gagné cette affaire, loin de là ! Mais j'ai bien fait de me faire confiance, il a adoré et validé la recette pour vous.

Alors à vous de vous régaler maintenant !


CANNELLONIS FORESTIERS

Pour 3 parts (13 cannellonis), il vous faut
  • 10 à 15 rouleaux de cannelloni (à cuire sans pré-cuisson)
  • 30 gr de champignons déshydratés (n'hésitez pas à privilégier les morceaux du fond du pot car peu importe si ils ne sont pas entiers, il vous faudra les couper)
  • 250 gr de ricotta
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • 2 càS de persil plat
  • Noilly Prat
  • 60 gr de beurre
  • 60 gr farine
  • 50 cl lait d'avoine
  • 40gr + 50 gr parmesan fraichement râpé
  • sel, poivre
  • huile olive
Réhydrater les champignons dans un grand volume d'eau tiède pendant 15 mins environ. 
Les égoutter tout en conservant l'eau de trempage qui pourra vous servir pour parfumer une sauce, un potage ou même du riz (risotto) ou des pâtes (eau de cuisson).

Hacher grossièrement l'oignon et l'ail. 

Dans une sauteuse, faire revenir l'oignon dans 2 càS d'huile d'olive. Lorsqu'il est transparent, ajouter l'ail, cuire quelques minutes et réserver. 

Faire bouillir 15cl d'eau + 15 cl de Noilly Prat, y plonger les champignons, réduire le feu et poursuivre la cuisson à découvert pendant 5 minutes. 
Filtrer en gardant le jus résiduel. 
Hacher grossièrement les champignons. 

Dans un saladier, mélanger la ricotta, l’œuf, la ciboulette ciselée, le persil ciselé, 1/2 cc de sel fin et 10 tours de moulin à poivre. 
Sur feu doux, ajouter ce mélange aux oignons, mélanger 2 mins en ajoutant 40 gr de parmesan. 
Laisser tiédir.

Préparer la béchamel forestière : 
Dans une casserole, faire fondre le beurre. 
Ajouter la farine, remuer sans cesse et ajouter le lait chaud. 
Fouetter en portant à ébullition. 
Ajouter 20 càS du jus résiduel (Noilly Prat des champignons), poursuivre l'ébullition en fouettant quelques minutes. 
Saler et poivrer. 

Préchauffer le four à 190°.

Poser vos rouleaux de cannelloni verticalement sur une planche. 
Verser  le mélange ricotta-champignons dans une poche à douille, et en remplir les rouleaux.


Au fond d'un plat allant au four, répartir une dizaine de càS de béchamel forestière. 
Poser dessus en 1 seule couche les cannellonis. 
Recouvrir de la béchamel restante. 

Enfourner pour 30 mins. 10 mins avant la fin, répartir les 50 gr de parmesan restant, et finir en mode grill pour les dernières minutes. 

Déguster bien chaud sans tarder.


Et vous, vous les préparez comment les cannellonis ?

12 commentaires:

  1. Tes photos "technique" me donne une grande, grande, envie de cannelloni, ces jolis tubes verticaux farcis avec soins c'est hyper gourmand :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH oui, et cuits, un pure régal !
      Je t'avoue que je pensais que les cannelloni avaient un diamètre plus gros, et du coup, je n'ai trouvé que la douille comme moyen pratique de les remplir. Du coup, c'est rapide, facile, et tu as raison, très joli. Pour tout te dire, les photos m'ont convaincue de les faire cuire à la verticale la prochaine fois dans un plat un peu haut. bein tassés, j'espère qu'ils ne s'éffondredront pas trop.

      Supprimer
  2. comme je t'envie cette créativité culinaire ! juste à la vue de champignons deshydratés, tu imagines déjà une recette et tu sais pile poil ce qu'il te faut comme ingrédients. ça, je ne sais absolument pas faire. moi, il me faut un blog inspirant comme le tien, pour suivre à la lettre une recette.
    pour la question métaphysique de l'orthographe, il me semble que le i à la fin est la marque du pluriel non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le i, je crois aussi que c'est la marque du pluriel, mais je n'ai jamais entendu parler de cannellono, d'où le gros doute. En même temps, c'est tellement bon que tu ne peux en manger un seul. les italiens sont des gourmands, c'est peut-être pour ça !!!

      Pour l'inspiration, elle vient parfois en effet, mais elle est souvent le fruit de lecture sur les blogs, dans mes livres de cuisine ou sur Pinterest. L'idée fait son chemin peu à peu et un jour, hop, aux fourneaux !
      Je crois que tous et toutes inventons régulièrement en cuisinant au quotidien les ingrédients de nos placards et frigos, avec plus ou moins de succès, mais si l'envie est là, la gourmandise en plus, ça rend souvent bien.
      Je suis en tout cas contente que mon blog t'inspire et te donne des envies gourmandes ...et des idées à décliner "à ta sauce".
      Bonne journée Catherine

      Supprimer
  3. Obligé de mettre un commentaire! c'est vraiment un délice...

    Chérie chérie

    RépondreSupprimer
  4. Je m'inviterais bien à ta table ! bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourquoi pas ? avec plaisir.
      bon week-end, Corinne

      Supprimer
  5. ma question est peut etre bête, mais dis moi, pour le chou fleur mariné, pourquoi un bocal en verre ? on pourrait faire dans une boite plastique qui ferme non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a pas de question bête Catherine, c'est un principe ;-)
      Disons que le bocal en verre est plus photogénique, et moins toxique que du plastique pour ceux qui sont sensibles à cette question, mais perso, mon chou a mariné dans une banale boîte en plastique, et c'était très bien ainsi.
      bonne soirée

      Supprimer
    2. ah, en tope là ! moi aussi, il marinera dans le plastique en attendant que je trouve un bocal en verre

      Supprimer
    3. Je suis curieuse de savoir si tes convives et toi avez aimé

      Supprimer