2 mai 2017

testé et approuvé : le bilan d'avril 2017

A la table des blogueurs ....ou presque !



Fin mars, j'ai fait une semaine de jeun avec des copines. Et vous savez de quoi on parle pendant un jeun ? De bouffe bien sûr 😁!!! Alors 5 nanas en train de jeûner, vous imaginez le tableau !!! Plus la semaine avançait, plus nos langues se déliaient pour échanger des recettes, et plus nous passions de temps à dégoter des recettes de rêve sur Pinterest !
Je suis donc rentrée avec quelques belles recettes très gourmandes issues des carnets de recettes des copines...et tout à fait compatibles, ou presque, avec une remontée alimentaire post jeun ... 😜 !

Ne vous inquiétez pas, ces recettes n'ont rien de recettes de régime, elles sont absolument délicieuses ... et puis je les ai vite complétées avec d'autres recettes dénichées sur divers blogs.
 Bilan des courses, 17 recettes qui devraient vous inspirer de beaux repas à venir. ...et aussi des apéros. En effet, j'ai testé plein de recettes pour renouveler les apéros et définitivement éradiquer les "cochonneries industrielles" qu'on peut servir par facilité.

Donc en résumé, plein d'idées à piocher, à reproduire ou à adapter ...

Post jeun :
  • le curry crémeux de lentilles
  • les tofu burgers à la coriandre
  • le seasonal thaï slaw
Touche sucrée :
  • le gâteau à l'orange et à l'amande (sans gluten, sans lactose, sans MG ... mais délicieux)
  • le gâteau madeleine aux pommes
  • le cake amaretti
  • le browkies chocolat et noix
  • le tiramisu
Apéritivement vôtre :
  • le jus de rhubarbe
  • le dip aux petits pois et à la menthe
  • la tartinade feta & citron
  • le tzatziki de radis rose
  • la tartinade radis, feta et ciboulette
  • les madeleines au roquefort et noix

Et puis encore ....
  • le porridge amandes banane
  • l'effiloché de "porc" végétarien (vegetarian pulled pork)
  • le poulet aux dattes, aux épices et à l'orge perlé.





* Mon amie Cathy m'a tellement parlée pendant ces "vacances" du Creamy coconut lentil curry (curry crémeux lentilles coco) de The endless meal que ce fut le 1er plat que j'ai préparé en rentrant chez moi.


Il s'agit d'un curry à base de lentilles et d'épices, cuits dans une sauce tomate puis adouci au lait de coco, à manger avec un riz blanc. Je me suis servi du convertisseur de mesures de Chef Simon pour passer des cups, ounces et autres mesures américaines à nos grammes et cl, mais malgré tout, j'ai quelques doutes sur la quantité de tomates et lait de coco à utiliser. En effet, si le résultat était excellent, j'ai eu au final beaucoup (trop) de sauce pour atteindre le "creamy coconut" annoncé dans le titre bien que j'ai vite retiré le couvercle de la casserole pour favoriser l'évaporation.
Ce n'est pas grave, comme cette sauce est particulièrement bonne, je m'en suis resservie pour y faire cuire des dès de poulet le lendemain.
Cependant, la prochaine fois, je réduirais de moitié la tomate afin de mieux sentir le goût du lait de coco et obtenir une sauce plus onctueuse. Et puis je mettrais aussi peut-être les tomates cerises préconisées, qui doivent apporter fraicheur et croquant si la saison est arrivée car là, bien entendu, il n'y en avait pas dans mon curry, début avril oblige.

NB pour ceux pas super à  l'aise avec l'anglais, voici la liste traduite des ingrédients. Regardez la vidéo en complément, cela devrait vous permettre de faire la recette sans souci : 2 CàS d'huile de coco, 1 càS de graines de cumin, 1 CàS de graines de coriandre, 1 tête d'ail émincé, 2 CàS de gingembre émincé, 1 CàS de curcuma, 2 cc de sel, 1 tasse (= environ 24 cl) de lentilles brunes sèches, du piment de Cayenne, 45 cl de lait de coco, une bonne poignée de tomates cerise, 1 tasse de coriandre ciselée

* Retour de vacances, frigo peu garni, c'était le moment parfait pour préparer les tofu burger à la coriandre de les délices de Capu puisque j'avais tous les ingrédients en stock.


Pas de tofu ferme nature dans mon frigo mais des dés de tofu fumé qui ont très bien fait l'affaire, voire, à mon avis, ont même ajouté un vrai plus par l'apport d'une belle note fumée. 
Si je n'ai pas fait un burger avec pain et sauce, j'ai suivi la recette pour le steak végétarien que nous avons mangé avec un assortiment de crudités et quelques pâtes qu'il nous restait. J'ai crains que le steak soit sec et nécessite une sauce en accompagnement, mais pas du tout, il est moelleux, goutu et se déguste avec plaisir seul. Chéri chéri s'est régalé, sans même soupçonné qu'il croquait avec délice dans du tofu assaisonné, lui qui bloque quand même pas mal sur le tofu. 
C'est franchement une recette que je vais garder de côté, à décliner fonction des épices et herbes que l'on a sous la main, facile et rapide à préparer. Et peut-être à essayer un jour, sous forme de burger, avec un bon pain, des crudités et une belle sauce, ou sous forme de mini galettes (genre falafel) en garniture dans un pain pita pour un pique nique.

* J'ai presque (avec quelques ingrédients en moins pour cause de restriction alimentaire) gouté ce  Seasonal Thaï Slaw chez Cathy, et l'ai trouvé tellement bon que j'ai décidé de le refaire en version intacte. La recette vient du blog Left side of the table que j'ai découvert à cette occasion.


http://leftsideofthetable.com/2014/07/16/seasonal-thai-slaw/

Il s'agit d'une sorte de Coleslaw dans lequel la mayo serait remplacée par un assaisonnement aux saveurs asiatiques. Ben c'est plus un coleslaw alors ? Ben non, et c'est tant mieux parce que c'est bien plus light, et surtout, tellement plus savoureux. Miam, un régal !
Et si vous n'avez pas tout à fait tous les ingrédients, pas de panique, vous aurez l'idée générale. Ici, rupture de chou rouge, alors la base ne contenait que du chou blanc et des carottes, même pas grave !




* Comme Cathy nous a parlé avec un enthousiasme débordant, toute la semaine, de ce gâteau à l'orange et amandes (orange and almond cake) de SBS, dès mon retour, il m'a fallu en avoir le cœur net, nouveau coup de cœur ou pas ?

http://www.sbs.com.au/food/recipes/orange-and-almond-cake

C'est un gâteau étonnant puisqu'il ne contient ni farine, ni matière grasse et qu'il est moelleux à un point tel qu'on serait limite à le définir d'humide. Le secret réside dans l'intégration d'oranges entières précuites qui apporte goût et moelleux. Le résultat est excellent tant au niveau du goût que de la texture. Un vrai coup de cœur collectif ici !

Ne vous laissez pas rebuter par les 2 heures de cuisson des oranges, ça en vaut vraiment le coup. Et puis finalement, les oranges se débrouillent bien toutes seules dans leur bain d'eau bouillante, pas de perte de temps. Ensuite, on passe tous les ingrédients au mixer, on enfourne et on se régale.
En variant le sucre on peut varier le goût. J'ai utilisé un sucre roux complet qui a apporté des saveurs caramélisées, presque de pain d'épices, voire de nonnettes. Excellent.
Gâteau sans gluten pour ceux qui cherchent à l'éviter.


NB pour ceux pas super à l'aise avec l'anglais, voici la liste traduite des ingrédients. Regardez la vidéo en complément, cela devrait vous permettre de faire la recette sans souci : 2 oranges (bio de préférence) lavées, 250gr de sucre en poudre (et un peu plus à saupoudrer avant d'enfourner), 6 oeufs, 250gr de poudre d'amandes, 1cc de levure chimique ou poudre à lever, sucre glace pour présentation (facultatif)

Je l'ai déjà refait plusieurs fois, et à chaque fois, il est adoré. Du coup, pour gagner du temps, j'ai fait cuire plein d'oranges que j'ai congelé et ainsi maintenant, je peux préparer ce gâteau "sur un coup de tête", ou presque. 


* Un gâteau c'est bien, 2 c'est mieux ! Alors après celui à l'orange, j'ai eu envie de préparer le gâteau "madeleine" aux pommes de Mathilde en cuisine.

http://mathildeencuisine.over-blog.com/article-mon-gateau-madeleine-aux-pommes-86220489.html#ob-comment-ob-comment-90480375

Il est très simple à préparer et délicieusement bon pour qui préfère, c'est mon cas, des gâteaux "maison" aux gâteaux sophistiqués et plein de crème des pâtisseries. La part belle est donnée aux pommes, légèrement enrobées d'une pâte "comme les madeleines".
Si chéri-chéri a trouvé que le citron n'apportait rien, moi, au contraire, j'ai particulièrement aimé la fraicheur acidulée qu'il apporte.
Je l'avais saupoudré d'un peu de gros sucre avant de l'enfourner ce qui a permis de donner une croute un peu croquante, légèrement caramélisée très plaisante.
Dégustation tiède, nous n'avons pas su attendre ....miam, une belle recette à conserver pour en faire un classique.



* Je dirais même que 3 gâteaux, c'est encore plus mieux !!! Alors j'ai préparé le cake amaretti (sans lactose) de Pourquoi pas ? ...


 https://pourquoi-pas-isa.blogspot.fr/2017/04/cake-amaretti-sans-lactose.html

J'ai commencé par préparer des amaretti que je n'avais pas en stock, sur les conseils d'Isabelle (Pourquoi Pas ? ...). "même quantité de poudre d'amandes que de sucre, lié avec du blanc d'oeuf et un peu d'Amaretto (perso je n'ajoute pas d'amande amère) ---> poche à douille, petits ronds "macarons" sur tapis de cuisson ---> 180° four 20 minutes pour qu'ils soient bien dorés, secs et cassants !" Sans la poche à douille puisque c'est pour les écraser ensuite ...enfin en théorie car ils étaient tellement bons que chéri-chéri les a presque (je l'ai un tout petit peu aidé) tous dévorés. Donc vous êtes prévenus, dès la sortie du four il faut réserver et planquer ceux nécessaires pour la recette du cake ! 
Les miens n'ont pas réussi à devenir secs et cassants, même après un rab de four, même pas grave. 

Et le cake alors ? Perso, pour être honnête, comme on ne mets quasi que des trucs à base d'amandes, je m'attendais à une explosion plus marquée du goût de l'amande et j'ai été un peu surprise par la saveur de l'huile d'olive en 1ère bouchée (la mienne a probablement un goût un peu trop marqué); Donc petite déception, mais vrai plaisir néanmoins. 
Zéro déception du côté de chéri-chéri qui l'a adoré, tout, la texture, le goût, tout tout tout ! Je ne sais même pas pourquoi il a laissé cette minuscule part dans le plat, ridicule ! Peur de se faire engueuler mon morfal ? 😭


* Quoi, un 4ème gâteau ? Est-ce bien sérieux ? Mais bien entendu, la gourmandise est un sujet très sérieux ici ! Et puis le browkies chocolat et noix de framboises et bergamote m'intriguait trop pour que je patiente plus longtemps.


Le browkies est une combinaison du brownie (la couche du dessous) et du cookie (la couche du dessus) très esthétiquement bicolore et de l'avis de mon goûteur quasi professionnel maison, super bon et parfait avec son thé matinal.

Perso je l'ai trouvé un peu trop cuit, et du coup, un peu sec. J'utilise un four à chaleur tournante, et la durée indiquée par Framboises et bergamote est probablement pour un four à chaleur statique ce qui expliquerait cela. Cela dit, ça ne l’empêche pas d'être en effet très bon...


* Et enfin, pour terminer côté sucré, j'ai préparé un tiramisu (ce n'est pas franchement un gâteau le tiramisu, on est d'accord ?). Enfin LE tiramisu, recette originale d'après Marmiton

http://www.marmiton.org/recettes/recette_tiramisu-recette-originale_12023.aspx

Alors je ne sais pas si c'est vraiment la recette originale ou pas, mais je peux vous affirmer qu'il est super bon (100% des convives ont dégrafé leur ceinture pour pouvoir en reprendre !) et inratable, ce qui ne gâche rien. Mama mia !

 

Le jeun c'est bien, mais post-jeun, y'a l'apéro quand même, et ça, c'est sacré !!! Alors forcément, comme j'aime me renouveler, je nous ai dégotés des petites recettes pour changer un peu et se régaler beaucoup. 

A accompagner d'un cocktail, d'un jus frais, ou d'un bon verre de vin.

 

* J'adore la rhubarbe, alors dès  qu'apparaissent les 1ères tiges, je dévalise l'étal du maraicher et revient fièrement chez moi, les bras chargés de mon énorme bouquet. Salé, sucré,  chaud, froid, en compote, rôtie, en sirop etc...je la pratique à tous les goût, mais bizarrement, je n'en avais jamais fait un jus. J'ai déniché l'idée de ce jus de rhubarbe chez Tohu Bohu, un blog québécois ce qui explique que la recette initiale soit de Ricardo.

http://letohubohudecaro.canalblog.com/archives/2013/07/05/27576446.html

J'ai adoré ce jus, un vrai régal qui gagne en goût après 24h au frigo. A peine sucré, il gomme l'acidité de la rhubarbe tout en en révélant sa saveur et est très rafraichissant. Voilà une recette qui va devenir un classique ici !

Parfait pour un apéro sans alcool (quoiqu'avec une lichette de rhum ou un autre remontant costaud, il doit aussi être très bon), mais aussi à siroter tout au long de la journée.

Et puis rien ne se perd, avec la chair cuite à point, vous pourrez toujours vous régaler d'une compote (peut-être à compléter un peu en sucre), garnir un fond de tarte ou vous en servir de base pour un cake ...



* Rangement de printemps oblige, j'ai dégivré le congélateur et mis à jour son inventaire. 250 gr de petits pois crus un peu en perdition, il ne m'en fallait pas plus pour me lancer dans la préparation du dip aux petits pois et à la menthe de Piment oiseau



5 mins de cuisson des petits pois, le reste n'est que vroum vroum de mixeur donc recette tranquillou à préparer, à la portée de tous.
Il est dit un bouquet de menthe, oui mais quelle taille de bouquet ? La menthe repart dans le jardin mais comme je ne voulais pas tout dépouiller, je me suis contentée d'une vingtaine de feuilles (donc 40 pour les proportions de la recette). A la dégustation, on sent bien la menthe, sans quelle ne devienne trop présente.
Idem pour le citron, fonction de sa taille, 1 jus peut passer du simple au double. Mon citron était de taille moyenne, mais j'ai ressenti le besoin d'en doubler la quantité pour un meilleur équilibre.


J'ai testé pour cette recette la congélation/décongélation au réfrigérateur, nickel. Pas de différence. Du coup, n'hésitez pas à en préparer une belle quantité pour anticiper les apéros à venir.

* Forcément, pour l'apéro, pas question de se limiter à une seule tartinade, faut être sérieux quand même ! 😏 Alors j'ai complété notre table avec la tartinade de feta au citron d'Alter Gusto


http://www.altergusto.fr/2016/05/21/tartinade-feta-citron/

La encore, aucune difficulté dans la préparation, on passe tout au mixeur et on savoure.
Attention, la feta est un fromage très salé, n'ajoutez donc aucun sel. Même si sur le coup, la préparation peut sembler un peu trop citronnée, je trouve que l'acidité se marrie harmonieusement bien avec la feta et que le tout fonctionne vraiment. Soyez tout de même prudent avec le citron, à ajuster fonction de votre goût pour l'acidité.

Nous l'avons savourée en tartinade, et une seconde fois en sauce pour des pâtes (pâtes natures bien chaudes, enrobées de cette "tartinade/sauce" avec de la ciboulette fraichement ciselée), mais je suis certaine qu'elle doit aussi faire des merveilles dans un sandwich.

Allez, j'ai réinscrit feta sur ma liste de courses pour en refaire très très vite !



J'ai testé pour cette recette la congélation/décongélation au réfrigérateur, nickel. Pas de différence. Du coup, n'hésitez pas à en préparer une belle quantité pour anticiper les apéros à venir.

* et puis aussi avec  le tzatziki au radis rose de Dans la cuisine de Gin parce que l'apéro ça se prolonge alors il vaut mieux être armée pour régaler les copains 😄. Et puis même si j'adore croquer les radis comme ça, c'est chouette de changer aussi, non ?

http://danslacuisinedegin.blogspot.fr/2017/04/tzatziki-au-radis-rose.html

Bon là, je ne sais pas ce qui s'est passé, mais ce n'était pas mangeable en l'état. Hyper amer (échalotte trop grosse ?) et très liquide.
Alors pour le rattraper, j'ai ajouté 75gr de petit Billy (chèvre frais) et une càS de mascarpone pour donner un peu de texture et adoucir l'amertume.
Au final, ce tzaziki ressemble visuellement à un beau tarama légèrement rosé, mais n'a pas eu ma préférence à l'apéro. D'autres ont été moins sévères, tout en lui reprochant néanmoins sa trop grande fluidité. Il s'est bonifié 1 ou 2 jours après, d'autant que j'ai "vidé" le liquide qui se dissociait en posant.
Idéalement, le radis étant gorgé d'eau, je pense qu'il serait préférable de le mixer séparément des autres ingrédients, et de le presser fortement entre les mains pour l'assécher avant de le mélanger aux autres ingrédients. La texture y gagnerait.


* Dans ma lancée radis, j'ai aussi préparé la tartinade de radis à la feta et ciboulette de Alter Gusto.

http://www.altergusto.fr/2012/04/05/tartinade-radis-afeta-ciboulette/

Recette simple et rapide à préparer. J'ai remplacé le Philadelphia par un mix mascarpone et chèvre frais (type Petit Billy) + 1 cc bombée de crème fraiche pour assouplir le tout.
Voilà une préparation rafraichissante et agréable en bouche qui change et se déguste avec plaisir sur des tartines de bon pain.


* Tout cela a été accompagné, entre autres, des madeleines au roquefort et noix de Demotivateur.

http://www.demotivateur.fr/food/la-recette-des-madeleines-au-roquefort-et-aux-noix-9756

Bon honnêtement, si sur le papier l'écran, elles m'ont fait rêver ces petites madeleines, dans la vraie vie, elles se sont avérées décevantes. déjà, et nous le voyez sur la photo, parce que pas top présentables. En fait la pâte est très épaisse et ne fond pas vraiment à la cuisson pour épouser la forme du moule et gonfler et cuire harmonieusement. Dommage, mais ce ne serait pas gênant si elles n'étaient pas aussi sèches. ça c'est le gros hic qui fait qu'après la 1ère bouchée, vous cherchez dans quoi vous allez pouvoir tremper ce qu'il vous reste entre les mains pour finir.
Évidemment, l'association roquefort-noix fonctionne toujours bien, mais ce n'est pas suffisant. Déjà, plutôt que de couper en petits morceaux noix et roquefort, je pense qu'il serait préférable de tout mixer pour obtenir une pâte plus homogène, à allonger un peu avec plus d'huile peut-être ou un soupçon de lait ?




* Bon OK, lendemain de soirée apéritive et festive, on va pas se goinfrer de viennoiseries ou de tartines dégoulinantes de miel ou confiture ! On va se la jouer "healthy" avec le porridge amande et banane de Demotivateur food


http://www.demotivateur.fr/food/decouvrez-la-recette-du-porridge-amande-et-banane-9453

Vous le savez, quand je déroge à mon PdJ salé, c'est souvent pour un porridge ou une crème Helga  . Alors cette recette qui mixe un peu les deux et qui a le mérite de se préparer rapidos la veille au soir était parfaite pour moi.

Goût plus ou moins prononcé fonction de la taille de la banane utilisée, celle du jour étant petite, le goût était assez subtil. Idem pour la cannelle, ça vaut le coup de largement dépasser la pincée préconisée. Le résultat est une préparation très rafraichissante à la texture plaisante qui mets en avant surtout le côté "laitier". Plus qu'un porridge, on a la sensation de manger un yaourt "accommodé".
La quantité de la recette est énorme pour 1 personne, c'est plutôt pour 2 gros PdJ voire 3.
Du coup, comme j'aurais aimé un peu plus de goût, j'ai coupé du gingembre confit en tout petits morceaux que j'ai mélangé à ce qu'il me restait. Verdict demain matin !


* il parait que le jacquier est le nouveau substitut de la viande. Je connais le fruit, jamais imaginé qu'un jour j'en viendrais à le cuisiner façon Vegetarian pulled pork !! Allez, j'ai suivi la recette de Lord Byron Kitchen pour me lancer dans l'aventure ...

 http://www.lordbyronskitchen.com/vegetarian-pulled-pork/

L'aventure avait bien démarré, vérification des ingrédients ok. Pas de souci une fois que j'ai eu trouvé sans difficulté, dans une épicerie asiatique, du jacquier en boite de conserve comme noté dans la recette.  C'est après que l'aventure est partie en sucettes .... parce que, méfiez vous, il y a la liste des ingrédients, et à la toute fin de la recette, la dernière étape est soit on utilise une sauce pulled pork industrielle (autant vous dire que je n'ai jamais eu ça chez moi), soit on la prépare ...avec des ingrédients qui n'étaient pas dans la liste initiale des ingrédients !!! C'est ballot ! Donc à la place de plein de ketchup, j'ai mis un fond qui me restait et du concentré de tomates, à la place de la worcestershire sauce, un mélange de sauce soja/tabasco/sucre brun/vinaigre de cidre ...bref, on s'éloigne un peu quand même. Et puis pour tout arranger, j'ai confondu tablespoon et teaspoon, ce qui signifie que j'ai mis en gros, 3 fois trop de cumin et 3 fois moins des autres épices ! Comme je m'en suis rendu compte vers la fin, j'ai réajusté tant bien que mal pour les "autres" épices, pour le cumin, c'était mort !

Tout ceci mis à part, avec une préparation un peu plus studieuse que la mienne, la recette est simple et peut se préparer en avance. Ce qui est même mieux d'ailleurs.
Et bien je dois l'avouer, c'est bluffant ! Visuellement, c'est super appétissant et même si la texture du jacquier est un peu plus tendre que celle du porc, on n'y voit que du feu. Pour preuve, chéri-chéri avait décrété qu'il voulait manger de la viande et non végétarien ce midi là. Chargé du réchauffage pendant que je travaillais avec une amie, il a été tellement tenté par le vegetarian pulled pork que j'avais préparé la veille, qu'il a décidé que nous mangerions cela. Vous vous en doutez, je n'ai rien dit, trop contente de le tester en live !!! Verdict : il a trouvé le plat super bon, juste un peu trop sucré (pas étonnant vu mes bidouillages très approximatifs, je pense qu'en suivant bien la recette, c'est nickel) et n'a pas imaginé un instant qu'il ne mangeait pas de la viande. Scotché chéri-chéri quand je lui ai révélé ce qui l'a régalé !
Pour rendre la texture du jacquier plus proche de celle du porc, la prochaine fois je le sècherais un peu plus, limite grillé au début. Je n'ai pas osé initialement car je ne me rendais pas compte du tout du rendu, mais ça mérite d'être essayé.
Nous l'avons dégusté avec un riz thaï nature, le mix est parfait.

 

* Une météo annoncée pluvieuse m'a fait abandonner mes projets de plancha pour leur préférer un poulet aux dattes, aux épices et à l'orge perlé. Recette dénichée chez On dine chez Nanou mais qui à l'origine est de Yotam Ottolenghi, chef dont je suis fan.

http://ondinecheznanou.blogspot.fr/2017/04/poulet-aux-dattes-et-aux-epices-et-orge.html

Finalement, Météo France s'était plantée, il n'a pas plu ! Youpi ! Nos invités étaient ravis de déguster ce poulet dans le jardin, alternant lunettes de soleil et polaires tout au long du repas.
Et le poulet alors ? Les dattes fondent à la cuisson, on n'en retrouve plus trace, mais elles enrobent d'une douce suavité poulet et orge. Ainsi cuit, l'orge perlé est délicieusement fondant et goutu, agréable en bouche de par sa rondeur.
Pour 8 personnes, je conseillerais plutôt 500 gr que 300 gr d'orge perlé. 
Personnellement je n'hésiterai pas une prochaine fois à forcer sur les oignons et la quantité de menthe (j'en avais mis une bonne dizaine de feuilles)....et à tester avec la sauce au yaourt grec ...que j'ai oublié au réfrigérateur !!! :-(




Alors, quelle recette allez-vous essayer en 1er ? 

10 commentaires:

  1. Méé tu n'arrêtes jamais ! ;-)

    En premier pour moi ça sera le poulet aux dattes (il est sur ma liste depuis que je l'ai vu chez Anne).

    J'ai découvert le jaquier "virtuel" après une petite recherche suite au "Curry de graines de Jacquier" de Sylvain, depuis il est sur ma liste de course mais pas évident à trouver en frais, ta version en boite m'intrigue ! . . . Hop je file, belle journée Co, bisous :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUi, tu as raison, je n'ai pas arrêté en avril !!! Et tu imagines bien qu'il y en a un qui ne se plaint pas d'avoir autant de bonnes choses à tester.
      Nous avons mangé le reste de poulet aux dattes hier soir, cette fois ci avec la sauce qui va bien (pas restée dans le frigo ;-) ). Nous l'avons trouvé encore meilleur après quelques jours. Je pense que tu vas te régaler.

      Pour le Jaquier, essaye, tu me diras, c'est franchement bluffant. Et je pense que tu vas en trouver facilement...en boîte.

      Et bien bon appétit alors, et gros bisous

      Supprimer
  2. Oh ben j'avais aussi repéré certaines des même recettes ...
    Merci pour le clin d'oeil :) Super pratique ces tartinades

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grands esprits se rencontrent autour de la gourmandise ;-) Il faudra que tu me dises lesquelles te tentaient aussi, et surtout me dire quand tu les auras essayées à ton tour quel est ton avis.
      Bon appétit !

      Supprimer
  3. bonjour, mais dis moi tu as fait un stage d'anglais aussi ?? j'aurais bien testé le creamy coconut lentil curry et aussi le gateau oranges/amande, mais il faudrait que je m'accroche...
    bon, tant pis, il ya beaucoup d'autres pistes dans cette sélection mensuelle !
    je te souhaite un beau we prolongé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue, l'anglais ne me pose pas de souci surtout quand il s'agit de cuisine ;-) !! Étonnant, non ? ;-)
      Parce que ce serait vraiment dommage que tu passes à côté de ces 2 belles recettes, je t'ai ajoutée sous leurs photos la traduction de la liste des ingrédients. Comme les 2 recettes sont très simples et bénéficient de vidéos qui me semblent bien faites et très explicites, je crois que tu t'en sortiras sans difficulté. Si souci, n'hésite pas à me lancer un SOS...et surtout, dis moi si ce curry et ce gâteau te plaisent autant qu'à nous.
      Bon week-end à toi aussi, avec ce temps, on peut passer plein de temps en cuisine sans remord !

      Supprimer
  4. merci, c'est trop gentil ! je vais me pencher là dessus alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre gourmandes, faut s'aider ;-)
      belle journée Catherine

      Supprimer
  5. Coucou,
    Je me réveille enfin et viens de découvrir ton super article avec bonheur !!! Ravie d'avoir régalé ton chéri... Je varie aussi les plaisirs en changeant les épices. Merci pour le lien vers mon blog; j'apprécie !!!
    A très bientôt.
    Capu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Capu, pour les compliments, la recette ....
      Belle journée et à bientôt pour de nouvelles aventures gourmandes :-)

      Supprimer