1 juillet 2016

testé et approuvé, le bilan de juin 2016

A la table des blogueurs, ...ou presque !



La météo copieusement pluvieuse n'étant pas à la simple tomate croquée au soleil, ni au menu "melon-parme verre de Porto un beau fruit juteux et hop, c'est le bonheur", je me suis réfugiée en cuisine pour échapper à la pluie et ai découvert de bien jolies choses.
Du sucré, du salé, du végétarien ou pas, y'en a pour tous les goûts et vous allez forcément pouvoir y piocher l'inspiration pour vos repas à venir.
  • tarte au Daims
  • tarte coco-citron
  • yaourt glacé rhubarbe-rose
  • brioche au lait concentré et levain, roulée au caramel beurre salé
  • courgettes goma-ae
  • ravioles de poulet au chorizo
  • banitza épinards-feta 
  • cheesecake avec seulement 3 ingrédients

Pour ma part, je pars en juillet découvrir la gastronomie portugaise avec beaucoup de curiosité et d'impatience, je ne doute pas que je vais me régaler et espère en revenir avec de belles recettes et une inspiration renouvelée.Comme je vais être attablée mais pas ou très peu aux fourneaux pour les 3 prochaines semaines, notre prochain rendez-vous "Régalez-moi" est pris pour le 1er septembre, bilan des recettes estivales d'après mon retour.

D'ici là, le blog passe en mode ralenti mais pas nul, je vous ai préparé quelques recettes régal. Soyez juste indulgents svp si je ne réponds pas (ou tardivement) à vos commentaires.
J'en profite pour vous souhaiter un bel été ensoleillé (si si, on y croit, ça va bien finir par arriver) et gourmand !




* ça fait un sacré bout de temps que j'ai repéré sur Pinterest la tarte aux daims, j'attendais l'occasion (en boulottant consciencieusement les Daims achetés pour !!!).  L'occasion a été mon anniversaire, et j'ai choisi parmi les innombrables recettes en ligne celle de ça turbine en cuisine.





Il parait que c'est la même que chez le grand suédois, comme je n'en ai jamais mangé, je suis incapable de faire la comparaison. Mais, facile à faire, elle ne m'a pas déçue, et a été très appréciée de nos convives. Les gourmands sont d'abord tombés sous son charme esthétique car elle en jette avec son miroir chocolaté et ses éclats de Daims, et puis après la 1ère bouchée, ce ne fut plus que roucoulades, et félicitations. 

Attention néanmoins, c'est un dessert très sucré, trop à mon goût pour être honnête, même si elle a un terrible petit goût de "revienzy". Du coup, prévoyez d'en couper juste de fines parts, ce sera parfait. 


* J'ai une véritable addiction au citron, j'adore les tartes au citron, mais en général, je suis déçue. Trop sucrée, pas assez acide, bof bof, rien de terrible. Mais c'est sans compter sur Cléa, la reine des desserts citronnés, donc forcément, je ne pouvais passer à côté de sa tarte citron-coco.

 



J’ai fait un véritable tabac avec cette tarte absolument juste sublime (préparée avec 150 gr de sucre), servie elle aussi pour mon anniversaire.
Tout le monde m’a demandée la recette, succès phénoménal !

J’avais trop de garniture pour mon moule, et c’est tant mieux, car comme ça j'ai eu un petit ramequin pour mon goûter gourmand du lendemain, et c'est avec bonheur que je m'en suis à nouveau délectée.

Parce que j'ai utilisé du sucre roux, ma garniture ressemblait plus visuellement à de la "Danette caramel" qu'à du citron, alors j'ai improvisé une petite déco citron pour éviter toute confusion.

Une tarte à faire et refaire parce qu'en plus, elle est facile comme tout. 


*  Quand j'ai vu la recette des courgettes Goma-ae de Cuisine en bandoulière j'ai su que j'allais sans tarder agrémenter ainsi les petites courgettes toutes neuves que je venais de rapporter du marché.




Testé et approuvé en version à la plancha, … et même refait un midi en version à la poêle, pour finir la sauce et par gourmandise aussi, il faut bien l'avouer.
Nous l’avons néanmoins trouvée beaucoup trop salée à notre goût, et il m’a fallu ajouter pas mal de miel. Pas grave, c’est facile à ajuster au goût de chacun. Cela dépend probablement aussi du taux de sel dans le gomasio, je prépare le mien avec presque 2 cS de sel pour 10 cS de sésame.Ceci explique peut-être cela ...

En tout cas, c'est une belle idée gourmande que je retiens pour embellir pas mal de légumes à l’avenir.



* En pleine saison de la rhubarbe, j'ai flashé sur la photo de la glace au yaourt, rhubarbe et rose du superbe blog Golubka dont j'apprécie beaucoup la fraicheur, les idées et les photos.

http://golubkakitchen.com/rose-and-rhubarb-frozen-yogurt/

Je n'avais pas de yaourt grec, je l'ai remplacé par un mélange d'un excellent fromage blanc lisse à 40% + crème fraiche épaisse tout aussi versée dans la bonne matière grasse. Une belle rhubarbe, d'adorables boutons de rose, bref, le meilleur pour s'assurer une divine dégustation. Et bien j'ai été franchement déçue, enfin nous avons été déçus même, car à 2 reprises je l'ai fait goûter à des amis pour avis et on est tous d'accord, en un mot, BOF.

Passons sur le fait qu'esthétiquement, j'étais bien loin de la photo d'origine, c'est surtout que côté goût, aucune trace de la rose et pas grand chose de la rhubarbe qui ne délivre pas l'acidité qui la caractérise. Bref, un bon yaourt nature glacé ferait le même boulot, alors pas la peine de se casser la tête.
Dommage :-(

* Ici, on est dingues de chorizo, alors forcément, les ravioles de poulet au chorizo de S comme Soeurs et Saveurs, c'était comme une évidence


 http://www.s-commesoeurs.com/article-ravioles-de-poulet-au-chorizo-creme-de-comte-114989722.html


La farce m'a tellement donnée envie que pour la première fois je me suis lancée dans la préparation de ravioles, sans équipement puisque je n'ai ni robot pétrisseur, ni laminoir, ni moule à raviolis. Alors j'ai fait avec les moyens du bord, à savoir mes petits doigts musclés pour le pétrissage et un moule à financiers en silicone pour les empreintes de ravioles.... qui de ce fait étaient rectangulaires. 
Je ne suis pas parvenue à étaler la pâte aussi fine que je l'aurais souhaité, du coup, j'ai prolongé de quelques minutes la cuisson.
Comme je n'avais pas de comté, j'ai préparé la sauce avec du chèvre frais dilué d'un peu de crème de soja, et pour la farce, j'ai utilisé un chorizo fort.

Le résultat a été au delà de mes espérances, c'est vraiment super bon.  La farce est absolument parfaite, délicieusement savoureuse. Et voilà, maintenant j'ai envie d'acheter* un moule à raviolis pour en refaire sans tarder !!!

* NB post-soldes : Youpi, ça y est, j'ai acheté le dit moule à raviolis. Manque plus que le laminoir pour obtenir une pâte super fine.

* En  forme d'escargot, la banitza verte aux épinards et à la feta de Gladys91 m'a semblée être le plat idéal à préparer pour recevoir une copine fan d'épinards.


http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/324045-banitza-verte-aux-epinards-frais-et-feta

Finalement, ma copine a eu un empêchement de dernière minute qui l'a contrainte à annuler, mais comme j'avais commencé la préparation et que j'avais très envie de me rendre compte du goût, j'en ai terminé la préparation et m'en suis régalée.


La pâte étant à base de feuilles de filo, l'ensemble est très léger et extrêmement moelleux.
N'ayant bizarrement pas pu trouver d'épinards frais, je l'ai préparée avec des épinards entiers congelés et un yaourt de brebis. Pour le reste, pas de modification d'ingrédients, et c'était franchement parfait ainsi.
Il ne faut pas hésiter à utiliser une feta bien forte car c'est elle qui vient balancer l'équilibre des saveurs avec les épinards. Je pense qu'on peut même éventuellement en mettre un peu plus.

Avec sa forme d'escargot, elle en jette, et on se dit que ça doit être sacrément compliqué, en fait, c'est hyper simple et rapide. Je dois toutefois avouer être rapidement passé à 2 feuilles par rouleau après que mon 1er se soit dépiauté avant d'être arrivé dans le plat ! Surement perturbée par cette cascade du rouleau, j'ai oublié de badigeonner les suivants d'huile d'olive, qu'à ce la ne tienne, un petit filet d'huile sur le dessus avant d'enfourner, et hop, c'est rattrapé !

Comme il m'en restait, le lendemain j'ai recruté ma copine Miche en cobaye volontaire et gourmande, et nous l'avons déjeunée en 3 versions : froide, réchauffée aux micro-ondes, réchauffée au four (5 bonnes mins à 200°).  Verdict podium : En 1 : réchauffage au four, elle est parfaite ; en 2, froide ; en 3, réchauffage micro-ondes. Dilemme de classement pour Miche qui l'a particulièrement appréciée en version froide, perso, je pense qu'elle mériterait alors un petit quelque chose de plus (association avec un fromage plus costaud ? épices ?) mais j'avoue l'avoir aussi beaucoup appréciée.

Enfin pour finir, les proportions données sont pour 4, à moins d'avoir des ogres affamés à table, vous pouvez considérer que c'est pour 6, voire 8 (si vous prenez une entrée).

* La recette de Cheesecake soufflé avec seulement 3 ingrédients de Chic, chic, chocolat tombait à point puisque j'avais justement une boîte de Philadelphia au frigo dont je ne savais que faire, tout comme une boite de lait concentré sucré frisant la péremption.


https://chichichoc.blogspot.fr/2016/06/cheesecake-souffle-avec-seulement-3.html

Ce sont tous 2 des ingrédients que j'avais dû acheter pour une recette (finalement non réalisée) et que je n'utilise jamais,
Difficile de faire plus facile à préparer, ce cheesecake est tout aérien avec une base plus épaisse. Pour être honnête, je n'ai pas été bouleversée par le résultat car forcément, c'est un peu fade. Il lui manque surement quelques gouttes de citron, voire des zestes pour puncher un peu tout ça. Ben oui, mais alors, ce ne serait plus un gâteau à 3 ingrédients !!! Alors je dirais que pour ce qu'il y a dedans, c'est une belle réussite. ....je sais, on le prépare en respectant la règle des 3 ingrédients, et on le sert avec un beau coulis de fruits bien parfumé. Bon compromis, non ?

* Et comme il me restait un peu de lait concentré, j'ai préparé la recette de brioche au lait concentré et au levain, roulée au caramel beurre salé de Un "Flo" de bonnes choses. 


http://unflodebonneschoses.fr/brioche-au-lait-concentre-au-levain-roulee-au-caramel-beurre-sale-ronde-interblog/

Ce beau blog est une mine d'idées pour utiliser le levain, en particulier quand on a envie de se diversifier du simple pain. J'avais donc un reste de lait concentré et un beau levain tout bullant, donc en avant c'est parti pour une belle brioche !

Sauf, que, comment vous dire ? Ben j'ai comme bien souvent eu une lecture rapidos des ingrédients, et c'est en constatant une texture vraiment épaisse de ma pâte, que je ne pouvais imputer qu'au simple fait que je n'ai pas de robot pétrisseur, qu'un léger doute m'est venu à l'esprit. Merde, il fallait bien du lait concentré, mais non sucré ! Pour savoir, et au point où j'en étais, j'ai poursuivi l'expérience, alors maintenant, je sais, ça ne monte pas, mais alors pas du tout avec du lait concentré sucré, et si après cuisson le goût est plutôt bon, le résultat est hyper compact, du genre "t'avales une bonne bouchée le matin, et en la réhydratant régulièrement à coup de gorgées d'eau, tu tiens sans problème jusqu'au soir" !!! Bref, comme je ne cherchais pas à concevoir le dernier produit miracle pour entrer dans un bikini taille 36 en 3 jours, on a vite écourté la dégustation.

Je ne me suis pas pour autant avoué vaincue, et le temps que mon levain reprenne de la vigueur (et après un petit tour à l'épicerie pour acheter le bon lait concentré),  le lendemain, j'ai recommencé l'expérience.


Petite frayeur, au bout d'1h30, la pâte n'avait quasiment pas gonflé, mais finalement, plusieurs heures plus tard, elle était toute belle et gonflée. Je l'ai badigeonnée de pâte à tartiner maison noisettes-chocolat (dans la recette originale, c'est caramel au beurre salé. miam) avant de la rouler, laissé gonfler à nouveau et hop au four d'où elle a embaumé merveilleusement toute la maison.
Au final, une énorme brioche toute dorée que j'ai laissé ainsi, sans le glaçage préconisé. Si j'ai été un peu déçue de sa consistance peu aérée (peut-être parce que je n'ai pas de robot pétrisseur, mais à voir la photo de "Flo", ça semble assez proche) et assez compacte, son goût est plaisant et elle est vraiment très appétissante avec son tourbillon chocolaté bien visible. Plus qu'une brioche, c'est un pain brioché qui se déguste seul, ou mieux avec une confiture ou une pâte à tartiner (double peine, zéro régime !!!).


* Et pour terminer le mois, et surtout des petits pois frais avant notre départ en vacances, j'ai trouvé sur Pinterest  les pancakes aux petits pois et leur sauce courgettes et menthe de cuisine et cigares, du 100% vert !

http://www.cuisinetcigares.com/article-pancakes-aux-petits-pois-et-sa-sauce-courgettes-et-menthe-122198433.html

Insolite avec leur belle couleur vert tendre, ces pancakes sont faciles à préparer, mais, avouons le, ne nous ont pas apporté gustativement le plaisir espéré. Moelleux,  esthétiques, mais bon, difficile de savoir ce que les petits pois apportent excepté leur couleur et leur valeur nutritive.
La crème de courgette relevée par les feuilles de menthe s'accorde bien et vient apporté un peu de peps, mais il manque quelque chose, même si je suis moins sévère que chéri-chéri et Ninon, ma nièce.

Cela dit, celle ci m'a collée en me posant LA question "est-ce que tu referas cette recette à l'identique " ? Force est de reconnaitre que non, un peu d'ail, du piment, des épices ...je ne sais pas exactement, mais si je devais la refaire, ça serait en lui donnant le petit plus qui manque ici.



Alors, qu'est ce qui vous tente dans tout cela ?










6 commentaires:

  1. alors moi, direct ce qui me tente c'est la banitza, et les courgettes goma ae. voila, les menus du we sont faits ! et comme je voulais tester le gomasio depuis longtemps, ça tombe bien. merciiiii de tout ce travail que tu réalises juste pour notre bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Catherine, Contente de te retrouver sur le blog, de voir que tu vas t'activer en cuisine grâce aux recettes que j'ai repéré. La banitza est une superbe découverte pour moi, je l'ai déjà refaite plusieurs fois avec variantes, toujours un vrai plaisir.
      Et pour les courgettes, je sais déjà qu'elles t'ont régalée.

      J'en déduis que tu es rentrée de Polynésie. Bon retour ....et dis moi, y as-tu fait des rencontres gustatives à partager ? Je suis curieuse de connaitre comment on s'y régale.

      Belle soirée

      Supprimer
  2. courgettes avec la sauce au gomasio, testé ... et approuvé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouette, contente que cette recette t'es plue.

      Supprimer
  3. j'ai tenté de t'envoyer un mail en privé, mais peut etre que ça n'a pas fonctionné ?

    RépondreSupprimer
  4. ça y est, je l'ai trouvé, tu as bien fait de me prévenir. Il était planqué dans les spams, onglet que je n'ouvre jamais et dans lequel outre ton mail, j'ai trouvé que du très exotiques (caractères ressemblant au russe et titres folkloriques, hop, tout ça directos corbeille sans même ouvrir).

    RépondreSupprimer